Tout sur le SHRB 2017 avec Dominik Nitsche

Auteur :
Font Size
A A A
Dominik Nitsche 888poker

Du 28 mai au 1er juin, l’ARIA accueillera à nouveau le 3e Super High Roller Bowl (SHRB) annuel du Poker Central, un tournoi qui a remporté, plus tôt cette année, le prix de l’« événement de l’année » aux American Poker Awards.

Pour la deuxième année de suite, 888poker, en plus d’être commanditaire officiel du tournoi, verra l’un des ses propres ambassadeurs, Dominik Nitsche, mettre ses compétences à l’épreuve contre quelques-uns des meilleurs joueurs de poker au monde.

Kara Scott, qui est aussi ambassadrice 888poker et animatrice du SHRB, s’est récemment entretenu avec Nitsche au sujet de l’événement de cette année.

« Je suis très content d’y jouer, c’est très amusant », lui a-t-il dit. « En fait, c’est comme une partie maison avec tous nos amis. Tout le monde se connaît. L’ambiance sera probablement assez décontractée au début, mais je peux imaginer que les tensions vont monter vers la fin. Tout simplement parce qu’un buy-in de 300 000 $, c’est beaucoup d’argent.

Pourquoi le SHRB est un des meilleurs tournois

Ce tournoi sans commission du casino, en plus de se vanter d’avoir un buy-in à 300 000 $, est limité à 56 participants, ce qui signifie que la cagnotte s’élève à 16 800 000 $. Ce montant sera partagé parmi les sept meilleurs joueurs. Le grand gagnant, quant à lui, pourra partir avec un joli montant de 6 millions de dollars et une bague du championnat SHRB.

Les joueurs commenceront avec un montant de 300 000 en jetons de tournoi et joueront des niveaux de 75 minutes. Les joueurs auront 30 secondes pour jouer leur tour, en plus de cinq banques de temps supplémentaire de 60 secondes chaque jour. Aussi, les joueurs n’auront pas le droit de porter des lunettes fumées ou des écouteurs.

« [Y prendre part] est certainement l’un des grands moments de ma carrière », confie Nitsche en parlant du SHRB. « Il n’y a rien de mieux que ce tournoi. C’est probablement le meilleur tournoi de l’année. Je crois que mes chances sont au-dessus de la moyenne, mais, comme dans n’importe quel tournoi, il faut être chanceux. »

Malgré tout, Nitsche affirme que, comme bien d’autres, il réduira les risques en vendant des parts.

« Il y a des gens qui peuvent se le permettre et, pour eux, c’est une belle occasion, car le casino ne prélève pas de commission lors de ce tournoi. Il est donc justifiable d’y prendre un plus gros risque. Pour ceux d’entre nous qui ne sommes pas multimillionnaires, il y a toujours l’option de vendre des parts ou de faire des échanges entre amis. Dans ce genre de tournois, il est assez courant pour plusieurs de vendre une bonne partie de leur part. En fait, c’est de cette façon qu’on peut y participer. Il n’y a pas de secret là-dedans, personne n’a 300 000 $ à mettre sur la table. Je mets beaucoup de mon argent, mais je ne mettrai pas tout le montant. Si je devais donner un chiffre, je dirais qu’entre 10 et 15 joueurs mettront eux-mêmes le montant total. »

L’histoire du Super High Roller Bowl (SHRB)

Le SHRB a vu la jour en 2015. À cette époque, le coût d’entrée était de 500 000 $. L’événement d’ouverture a attiré 43 joueurs, ce qui a donné une cagnotte de 21 500 000 $ pour la première place. Brian Rast et Scott Seiver ont été les deux derniers joueurs à s’affronter. Le premier a terminé champion avec un montant de 7 525 000 $ et le second a empoché un prix de consolation de 5 160 000 $.

L’année dernière, le buy-in a été baissé à 300 000 $ et 49 joueurs y ont pris part. Rainer Kempe en est sorti victorieux et a empoché un premier prix de 5 000 000 $. Kempe l’a emporté en duel sur son camarade allemand Fedor Holz, alors que des joueurs comme Erik Seidel, Bryn Kenny et Dan Shak se sont tous assis à la table finale.

Ces joueurs seront sûrement du tournoi cette année, de même que d’autres participants ayant confirmé, tels que Daniel Negreanu, Phil Hellmuth, Matt Berkey, Tony G, John Juanda, Doug Polk et Daniel Colman. Plusieurs de ces joueurs ont participé à la série « Stratégies de poker avancées » de 888poker, au cours desquelles ils ont décortiqué les plus grosses mains du tournoi de l’an dernier.

Cliquez ici pour en lire plus sur ces mains et pour apprendre à les comprendre comme des pros.

« Je suppose simplement qu’un des membres de l’équipe allemande en sortira vainqueur », a dit Nitsche à propos de la compétition. « Si ce n’est pas moi, j’espère que ce sera un de mes compagnons. Sinon, je serai très triste pour la première semaine de l’été. Il y a vraiment beaucoup d’Allemands dans la course. Si aucun de nous ne se rend à la table finale, nous n’aurons alors plus qu’à reprendre l’avion et à retourner faire de petits montants sur le Net [rires]. Je pense que nous sommes tous de bons joueurs. Je crois que nous sommes probablement les meilleurs dans ce domaine. Si nous jouons bien et que nous ne sommes pas malchanceux, je pense que vous verrez un Allemand gagner. Il y aura certainement deux Allemands assis à la table finale. »

Les victoires en tournois High Roller de Nitsche

Nitsche, qui a remporté trois fois le bracelet du World Series of Poker et champion du LAPT, a amassé des gains de tournoi de plus de 6,5 millions de dollars depuis 2009. Ce n’est cependant que depuis les dernières années qu’il a décidé de se lancer dans le High Roller.

Bien qu’il soit reparti bredouille de son expérience au SHRB de l’année dernière, il cumule quelques victoires au High Roller, dont celle d’avoir terminé en deuxième position au $50,000 ARIA Super High Roller 9 de juin 2016, avec des gains de 629 808 $. Il a aussi gagné le 2016 UKIPT5 Dublin €2,000 High Roller avec des gains de 176 177 $. Deux jours plus tard, il a terminé deuxième au EPT12 Dublin €10,000 High Roller, pour ainsi remporter 156 916 $.

« Je pense que je suis meilleur que jamais », a répondu Nitsche lorsqu’on lui a demandé qu’elles étaient ses chances. « Récemment, j’ai beaucoup travaillé sur ma manière de jouer et je crois que j’ai un avantage sur certains pros de ce domaine. Je suis donc plutôt confiant pour cette année. Je crois que je ferai très bien. »

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2017 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) et dans les états membres de l'association européenne de libre-échange sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.