Quand les statistiques transforment l’expérience du spectateur

Auteur :
Font Size
A A A

La chance qu’un phénomène survienne, connue sous le nom de « probabilité » existe depuis toujours, à l’instar de la science qui se préoccupe de la collecte de données, de leur analyse et de l’interprétation des faits et des données et qu’on désigne par le nom de « statistique ». C’est toutefois avec l’arrivée de l’ordinateur et avec l’essor d’Internet que les probabilités et la statistique ont commencé à transformer le monde à un degré jamais vu.

Elles ont en outre commencé à toucher notre quotidien, notamment en ce qui concerne les manières dont nous consommons les sports sur ce qu’ils nous font vivre. Sans statistiques, par exemple, il n’y aurait ni pools sportifs journaliers ni pools plus traditionnels des saisons de ligues de football. Sans probabilités, il n’y aurait pas non plus de marché de paris sportifs.

Ces exemples sont éloquents, mais vous ne saisissez peut-être pas à quel point ils déterminent ce que vous ressentez lors d’un spectacle sportif. Voici trois exemples qui illustrent l’influence des probabilités et de la statistique sur l’expérience du spectacle sportif au cours des vingt dernières années.

Ces lignes qui s’affichent à votre téléviseur

Pour la première fois le 27 septembre 1998, lors du match de football du dimanche soir diffusé sur ESPN et opposant les Ravens de Baltimore aux Bengals de Cincinnati, on afficha grâce à l’informatique une ligne jaune de premier essai sur tous les téléviseurs au pays. Et pour les curieux, les Ravens ont gagné par la marque de 31-24.

La sympathique ligne jaune était l’œuvre de Stan Honey et de Bill Squadron, qui avaient quitté leurs emplois chez News Corp plus tôt cette année-là pour démarrer Sportvision, qui allait révolutionner l’expérience de l’émission sportive. Depuis ce temps, l’entreprise a mis en marché bon nombre de produits informatiques de bonification des compétitions pour la MLB, pour NASCAR, pour la NBA et pour la LNH, tout en diversifiant ses produits pour la NFL.

Par exemple, au moment d’une séquence gagnante, vous pourriez voir une « ligne d’objectif » qui marque jusqu’où l’attaque d’une équipe doit faire progresser le ballon pour que son botteur ait une chance raisonnable de réussir son botté de placement. Mais comment choisit-on l’emplacement de la ligne? On – j’entends par là les ordinateurs – compile simplement l’ensemble des statistiques à propos du botteur en tenant compte de ses bottés de placement précédents et des conditions météorologiques.

La prochaine fois que vous regarderez un événement sportif, relevez les améliorations informatiques qui rendent possible l’expérience de visionnement. Vous vous apercevrez que la majorité d’entre elles dépend de probabilités et de statistiques.

Les probabilités : un facteur d’engouement pour le poker

Dans les années 70 et 80, les joueurs de poker professionnels dominaient la compétition, car ils connaissaient et comprenaient les probabilités liées à leurs 52 amis dans un jeu de cartes. De nos jours, grâce à la prolifération des outils de formation comme la calculatrice de cotes de poker et à la publication de centaines d’ouvrages sur le poker, les joueurs peuvent acquérir des connaissances à une vitesse incomparable à celle des pionniers du jeu.

Cela se vérifie également au poker télédiffusé, qui existait depuis des dizaines d’années. Mais c’est en 2003 que les choses se sont emballées : un comptable du Tennessee, Chris Moneymaker, est parti d’un satellite à 39 $ pour remporter les World Series of Poker de Las Vegas et empocher 2,5 millions de dollars.

Dans son sillage, la fièvre du poker s’est répandue dans le monde entier et durant cet essor, on tombait inévitablement sur un tournoi de poker ou sur une partie de vedettes à chaque fois qu’on changeait de poste. Vous avez sans doute remarqué que presque toutes les émissions présentaient un pourcentage à côté des cartes fermées de chaque joueur. Ce chiffre correspondait à la chance du joueur de remporter la main.

Cela semble banal, mais les spectateurs ont pu apprendre grâce à cela les probabilités liées à un jeu complexe. Au cours des années suivantes, les statistiques de poker ont pris beaucoup d’ampleur avec le VPIP% (mises volontaires dans le pot, soit probabilité moyenne qu’un joueur mise), le PFR% (la fréquence à laquelle un joueur relance avant le flop) et le WTSD% (propension d’un joueur à se rendre à l’abattage une fois que le flop a eu lieu).

L’intégration des statistiques et des probabilités à l’expérience des téléspectateurs de poker a transformé la manière de joueur.

Comment vivre sans FantasyCast?

Si vous participez à des pools sportifs, FantasyCast a probablement eu l’impact le plus notable sur votre façon de regarder des émissions sportives. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une appli (il existe également une version pour ordinateur de bureau) qui diffuse en direct toutes les parties commentées associées à des pools sportifs (par ex., celles de la NFL, de la NBA, de la LNH, de la MLB, etc.).

Grâce à FantasyCast, le spectateur fait plus que regarder une partie, il s’y investit. Chaque jeu a un impact immédiat sur le pool, qui évolue en temps réel. Même pour une rencontre sportive qui laisserait normalement le spectateur de glace, celui-ci se sent subitement concerné par la partie. Même si vous n’êtes pas un utilisateur, observez ceux qui vous entourent la prochaine fois que vous vous trouverez dans un bar ou dans un restaurant où une partie se joue à l’écran. Je suis prêt à parier que vous remarquerez des clients qui consultent leur téléphone pour connaître leurs points de pools.

Le fait que les pools sportifs dépendent de la compilation de statistiques nous permet d’affirmer sans crainte que les statistiques – et plus précisément, la possibilité de les compiler et de les analyser rapidement (encore une fois grâce aux ordinateurs) – ont transformé durablement le cours de l’histoire du sport.

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2017 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) et dans les états membres de l'association européenne de libre-échange sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.