Comment les preneurs aux livres rehaussent l’expérience du spectacle sportif en direct

Auteur :
Font Size
A A A

Là dans le monde où on autorise et réglemente les paris sportifs, il est possible pour les amateurs de sport de rehausser leur appréciation du spectacle. À l’instar des pools de sport, cela contribue à transformer un amateur occasionnel en spectateur engagé. En fin de compte, le fait de risquer son argent durement gagné rend la partie plus personnelle pour les sportifs de salon et pour les quarts-arrière du dimanche.

Si vous avez déjà misé sur l’issue d’un match, vous comprenez parfaitement ce dont on parle. Qu’on mise 10 $ entre amis ou une somme qui ferait sourciller son conjoint, dès qu’on appuie un camp avec de l’argent, on devient un partisan à l’affût des développements.

Les événements sportifs étant vieux comme le monde, on peut affirmer que malgré la zone grise quant à leur morale et à leur légalité, les paris sur ces événements remontent à tout aussi loin.

Bien entendu, qui dit pari dit preneur aux livres, c’est-à-dire la personne qui calcule ou prédit le résultat d’une compétition et qui fixe les cotes. Cela peut être aussi simple que de fixer une cote de -3 pour l’équipe à domicile dans une partie de la NFL, mais fiez-vous à nous : il existe des cotes pour tout.

Voici trois exemples qui illustrent comment les preneurs aux livres ont rehaussé l’expérience du spectacle sportif en introduisant des paris qui sortaient des sentiers battus.

Des paris adaptés à la MMA peuvent bouleverser la façon dont vous voyez un combat

Miser sur le fait qu’un homme ou qu’une femme explose la gueule d’un ou d’une autre peut sembler primitif, mais ça fait partie de la tradition des paris sportifs. Pendant longtemps, ils ont porté principalement sur les matchs de boxe, mais de nos jours, les amateurs misent plus volontiers sur un affrontement d’arts martiaux mixtes (MMA).

On peut évidemment miser sur l’issue d’un match comme le match retour qui opposera Stipe Miocic à Junior Dos Santos, au UFC211 de juin (au fait, Miocic est favori à -185), mais également sur des « props » (des paris propositionnels), de divertissants paris secondaires.

En ce qui concerne le combat précédent, vous pourriez miser sur des aspects comme « Match nul », « Victoire de Santos par décision » et « Dure plus de 1½ round », pour ne nommer que ceux-là. Ce genre de pari échappe davantage aux prévisions, mais sa réalisation se traduit souvent par des gains plus juteux.

Les arts martiaux mixtes ne sont pas le seul sport où on peut donner un caractère personnel à un spectacle au moyen d’une mise sur mesure.

Le grand favori pour remporter les WSOP de 2016, Cliff Josephy, a terminé troisième.

Profiter de la bonne étoile d’un joueur de poker

Tous les ans depuis 2008, l’événement principal des World Series of Poker, dont le buy-in est de 10 000 $, attire d’ordinaire de 6 000 à 8 000 joueurs. Il marque une pause en juillet une fois que les neuf joueurs de la table finale sont connus. Ces derniers patientent alors jusqu’en novembre. C’est à ce moment qu’ils reviennent pour déterminer un vainqueur, d’où le surnom de « November Nine ».

Étant donné que le poker est fondamentalement une affaire de probabilités – consultez la calculatrice de cotes de 888poker pour comparer la force relative de mains qui s’opposent –, les preneurs aux livres ont naturellement structuré un marché des paris autour des WSOP.

Il est difficile de prédire les cotes pour ce genre de rencontre, car les joueurs peuvent modifier leur façon de jouer durant leur temps de repos, mais les preneurs aux livres font de leur mieux en tenant compte du passé, de la pile de jetons et de la position à table pour chacun des joueurs.

L’an passé durant la November Nine, le meneur en jetons Cliff Josephy était coté vainqueur à 21,81 % et favori, tandis que les plus petites piles de Griffin Benger et de Fernando Pons, qui s’étaient qualifiés en passant par des satellites de 888poker, étaient respectivement de 11,05 % et de 1,56 %.

Selon Advanced Poker Training, qui a fait des simulations jusqu’en table finale, Qui Nguyen était favori en remportant 26 des 100 matchs simulés (plus que tout autre joueur). Selon la plupart des preneurs aux livres, la probabilité d’une victoire de Nguyen était de 16,58 % (devancé uniquement par Josephy) et le sort a voulu que les simulations se réalisent et que Nguyen décroche la victoire et remporte 8 millions de dollars.

L’idée est que le fait pour quelqu’un d’extérieur de miser sur les cotes d’une rencontre de poker l’amène à suivre attentivement toutes les donnes télédiffusées. Bonjour l’intensité!

La grande diversité des mises au Super Bowl

Le NFL Super Bowl est tenu par plusieurs comme le plus grand événement sportif à l’échelle mondiale, alors fiez-vous à nous lorsque nous affirmons que les possibilités de paris l’entourant évoluent sans cesse et qu’elles foisonnent.

Qu’on mise sur le botté d’ouverture (en 51 Super Bowl, on a eu face 27 fois et pile 24 fois) ou sur la durée inférieure ou supérieure de l’hymne national (cette année, Luke Bryan l’a terminé en 2 min 04 sec, sous la cote de 2 min 15 sec fixée par les preneurs aux livres), on ne manque pas d’aspects sur lesquels miser.

Voici quelques cotes et mises étranges (véridiques) pour le Super Bowl cette année qui opposait les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aux Falcons d’Atlanta :

  • -140 que le premier revirement serait causé par un échappé. C’est LeGarrette Blount qui perdit le ballon au deuxième quart.
  • 8:1 que Devonta Freeman inscrirait le premier touché de la partie, ce qui fut le cas.
  • Selon le site de paris sportifs Caesars Palace, on a misé une somme de 20 250 $ sur « Un botté de placement ou de transformation heurtera-t-il un poteau de but? » On a misé 20 000 $ sur « Non » à une cote de -600.
  • Il y a eu un pari « De la peau pour le pot » sur le fait que Lady Gaga montrerait son décolleté durant le spectacle de mi-temps (-210). Ce qu’elle ne fit pas.
  • Miser 100 $ que la partie irait en prolongation (ce qui ne s’est jamais produit dans l’histoire du Super Bowl) donnait 750 $. Ce fut un jour historique payant pour bien des gens.

Même sans être amateur de football, la grande diversité de paris possibles fera peut-être de vous un spectateur engagé. 

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2017 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services au sein des états membres du marché unique européen (sauf pour les états dans lesquels nos services sont fournis dans le cadre d'une licence locale) sont gérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.