Analyser les adversaires amateurs au poker

Auteur :
Font Size
A A A

Le poker est un jeu extrêmement complexe. C’est vrai qu’on apprend à jouer en une minute, mais on y consacre sa vie pour devenir maître. Il faut bien commencer quelque part. Très peu de gens connaissent un succès immédiat et durable dès qu’ils prennent place à table pour la première fois. En fait, la plupart des débutants commettent plutôt d’énormes bévues qui leur coûtent beaucoup d’argent.

Dans cette section, je vous explique certains des défauts que démontrent souvent les joueurs de poker inexpérimentés, puis je dresse une liste des étapes à suivre pour vous assurer de prendre le bon virage vers la maîtrise du poker.

Vous n’êtes pas le meilleur joueur de poker au monde

La plupart des amateurs surestiment leur talent véritable au poker. Ce raisonnement s’explique probablement par le fait que toute personne qui s’investit dans le poker pendant une période prolongée connaîtra au moins un certain succès. Rares sont ceux qui continuent de jouer après avoir perdu les 20 premiers tournois auxquels ils participent. Ces joueurs laissent tomber et passent à autre chose. Les gens qui connaissent un succès immédiat à court terme sont ceux qui continuent de jouer. Ce succès initial pousse la plupart des amateurs à surestimer leurs habilités. Au lieu de travailler dur pour s’améliorer au poker, ils se croient extraordinaires.

Pour devenir un redoutable joueur de poker, il faut être très attentif lorsqu’on se trouve à la table et consacrer tout autre moment à étudier les aspects du jeu. Si vous cessez d’étudier le jeu, vos adversaires vous dépasseront en un rien de temps.

La plupart des amateurs développent une stratégie par défaut et n’y dérogent pas; ils élaborent leurs stratégies en fonction de ce qui les rend à l’aise. Ce genre de situation crée généralement des gens qui bluffent peu ou qui bluffent continuellement, selon les adversaires qu’ils affrontent régulièrement. Ils ont également tendance à penser en énoncés définitifs, notamment : « je relance toujours si j’ai la paire la plus haute », « je réussis toujours mes tirages quintes » ou « Fred bluffe toujours ».

En pensant ainsi, ils finissent par commettre d’énormes bêtises, car, en réalité, relancer avec la paire la plus haute ne suffit que parfois. La réussite des tirages quintes se produit aussi souvent que les probabilités le permettent et Fred bluffe à l’occasion seulement. En gagnant en expérience comme joueur de poker, vous remarquerez que les meilleurs joueurs portent attention à la situation.

Ils font le bon jeu selon la situation précise à laquelle ils sont confrontés et non selon la situation qu’ils ont examinée lors de la dernière partie.

Ne laissez pas vos émotions bousculer votre stratégie

Souvent, les joueurs de poker amateurs font l’erreur de jouer beaucoup trop gros pour leur solde. La plupart des joueurs de tournois professionnels savent que leur solde doit toujours contenir au moins 100 buy-in. C’est-à-dire qu’ils doivent conserver un solde d’au moins 10 000 $ s’ils participent à des tournois dont le buy-in est de 100 $.

La majorité des amateurs, toutefois, conservent un solde relativement bas consacré au poker, resserrant le lien qui les rattache à l’argent qu’ils risquent. Si vous possédez un solde de poker de 500 $ et risquez 100 $ du lot, je comprends que la pression devienne insoutenable. Si vous risquez toutefois 100 $ d’un solde de 10 000 $, vous aurez les idées claires et pourrez prendre des décisions saines et dépourvues d’émotions, car en proportion, cet argent n’a pas d’importance.

Plus vous évitez de mêler vos émotions à vos réflexions lors d’une partie de poker, mieux vous vous porterez. C’est bien connu, dès qu’un joueur de poker pense à autre chose durant une partie de poker, comme une dispute conjugale, des problèmes financiers à la maison ou tout autre élément qui accapare une grande partie de son attention, il aura tendance à moins bien jouer. On sait aussi que les gens qui prennent les gestes des adversaires personnellement réussissent moins bien que ceux qui s’appliquent à sortir le meilleur jeu dans chacune des situations. 

Si quelqu’un vous sur-relance toujours, au lieu de vous emporter et de bomber la poitrine, trouvez la stratégie idéale et mettez-la en pratique pour profiter de leur agression.

Le poker n’est pas le jeu du plus macho.

Décider selon les lectures

Pour terminer, notons une dernière erreur commise par les amateurs. Bien qu’ils savent qu’ils doivent lire le comportement de leurs adversaires, ils ignorent vers quoi tourner leur attention. Les amateurs ont tendance à chercher des signaux évidents qui révèlent clairement que l’adversaire a la meilleure main ou qu’il bluffe. C’est un bon début, mais pour intercepter des signaux utiles plus souvent, il faut étudier ses adversaires dans des situations où la pression est moindre et comparer leur expression par rapport à celle qu’ils affichent sous pression.

Il faut aussi essayer de cibler ce qui rend chaque adversaire nerveux. Par exemple, certains joueurs s’agitent lorsqu’ils savent qu’ils sont sur le point de remporter un pot énorme alors que d’autres s’emballent lorsqu’ils mènent un gros bluff de peur de perdre un énorme pot. Alors que les deux joueurs démontrent un comportement agité, la motivation derrière diffère grandement.

Lire les gens de façon simpliste comme « il respire fort, il doit avoir une bonne main » et « il cligne beaucoup les yeux, il doit bluffer » aura ses limites.

Conclusion

Dans les quelques autres articles que je vous propose, j’aborderai les principaux concepts à maîtriser pour réussir au poker, notamment :

  • Comment augmenter son niveau d’agressivité pour voler les pots qui ne vous reviennent pas de droit.
  • Comment bien choisir la valeur de ses mises
  • Comment raisonner en fonction des possibilités de sa main
  • Comment approcher le jeu comme un professionnel

Ne ratez pas mon prochain article qui touche aux façons d’augmenter son niveau d’agressivité pour multiplier ses profits à la table de poker. J’ai très hâte de vous guider dans cette aventure.

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2016 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.