Apprendre à être plus agressif

Auteur :
Font Size
A A A

La plupart des joueurs de poker débutants agissent de façon passive pour s’assurer de ne pas perdre trop d’argent s’ils n’ont pas une main forte. Ça semble une bonne idée, mais ça signifie également qu’ils gagneront rarement de gros montants d’argent. Pour réussir au poker, vous devez apprendre à gagner (voler) les pots qui ne devraient pas vous revenir si on ne tenait compte que de la force de votre main.

Dans cet article, je parlerai de situations courantes où vous pouvez faire plus d’argent à la table de poker en étant plus agressif.

Arrêtez de limper (sous‑jouer)

Une grosse erreur que commettent les joueurs débutants est de limper trop souvent. Lorsqu’une personne limpe (en misant un montant égal au big blind avant le flop), c’est habituellement qu’elle croit que sa main a quelque potentiel, mais pas suffisamment pour relancer. Si vos adversaires réalisent que vous limpez avec des mains marginales, ils peuvent relancer et vous forcer à jouer un pot assez important, ce qui est l’exact opposé de ce que vous voulez faire. 

Une main typique où un joueur novice limpe peut se jouer ainsi :

Avec des piles de 200 $ à 1 $/2 $, tout le monde passe avant vous en milieu de position, et vous limpez avec ||Qc-Js||, car vous croyez que ||Q-J|| est une main décente, mais pas assez forte pour relancer. Un joueur sur le bouton relance à 9 $. Les blinds passent, et c’est à vous de jouer.

À ce point, vous pourriez suivre à 7 $ de plus. Mais à moins d’obtenir au moins une paire ou un tirage suite forte sur le flop, ce qui arrive 35,9 % du temps, il est probable que vous passerez après le flop si votre adversaire mise, ce qui se produira la plupart du temps.

Si vous êtes chanceux et augmentez votre main avec une paire, vous aurez souvent la deuxième meilleure main si votre adversaire a une meilleure paire. Si vous obtenez un tirage au flop, vous n’obtiendrez une main forte après le river qu’environ 40 % du temps. Ce n’est pas une situation dans laquelle nous aimons nous retrouver.

Des mains comme ||A-4||, ||K-10|| et ||9s-8s|| se jouent toutes de façon semblable si vous limpez et que beaucoup d’autres joueurs limpent. Vous devrez jouer un pot sans position avec ce qui sera habituellement une main marginale. Lorsque beaucoup de joueurs voient le flop, souvent, au moins un joueur obtiendra une main forte. Si le flop ne vous aide pas, vous aurez beaucoup de difficulté à voler le pot avec un bluff, et s'il vous aide, rien ne garantit que vous gagnerez.

Par conséquent, au lieu d’être la première personne à limper, vous devriez relancer toutes les mains que vous croyez jouables, à moins que les autres joueurs soient incroyablement passifs, ce qui est rarement le cas de nos jours. Des mains comme ||A-4||, ||K-10|| et ||Q-J|| devraient souvent être passées en début de position. Il est simplement trop probable qu’une personne qui n’a pas encore joué possède une main qui surpasse la vôtre. Vous pouvez penser que passer sur de « bonnes » mains comme celles‑ci est un jeu trop serré, des début et milieu de position, mais le faire vous épargnera beaucoup d’argent. 

De la fin de position, vous devriez relancer toutes ces mains. Cette stratégie vous permettra de prendre le contrôle du pot, ce qui signifie que vous gagnerez le pot lorsque personne n’arrive à obtenir une main forte.

Par exemple, supposons que vous relancez à 6 $ à 1 $/2 $ avec ||A-4|| à partir du cut‑off (siège à la droite du bouton) et que seul le bouton suit. Le flop donne ||K-7-3||. Vous misez 8 $ et votre adversaire passe. Si vous aviez limpé, votre adversaire aurait peut-être relancé à 8 $, vous auriez suivi, puis opté pour un check-fold à la mise de 10 $ de votre adversaire sur le flop. En relançant au lieu de limper, vous aurez la possibilité de voler un très grand nombre de pots.

Arrêtez de suivre les relances

Tout comme limper est une erreur considérable, suivre les relances avant le flop avec des mains très variées qu’on ne croit pas assez bonnes pour sur‑relancer est également une faiblesse importante des joueurs débutants. Les mains marginales ne s’améliorent pas à des mains fortes assez souvent pour justifier la somme d’argent que vous devez mettre pour voir un flop. 

Si vous utilisez un calculateur de poker en ligne, vous découvrirez qu’une main avec des connecteurs assortis, comme ||10s-7s||, permettra d'obtenir une couleur, une suite, des brelans ou deux paires au flop seulement 4,9 % du temps. Elle permettra d'obtenir une paire au flop, qui, souvent, ne sera pas trop forte, 8,7 % du temps. Elle vous donnera au flop un tirage raisonnablement fort 18 % du temps. 

Bien que vous puissiez être tenté si vous obtenez un tirage au flop, vous devez penser que ces tirages ne deviendront des mains fortes après le river qu’environ 40 % du temps. Très souvent, lorsque vous réussissez votre tirage, vous découvrirez que votre adversaire n’a pas une main assez forte pour agir, ce qui signifie que vous lui soutirerez rarement plus d’argent.

À moins que vous soyez très deep-stacked, c’est‑à‑dire que vous avez de quoi payer un grand nombre de big blinds devant vous, il est difficile de réaliser des gains de ces mains en suivant. C’est la même chose pour la plupart des mains faciles à dominer, comme ||A-8||, ||K-9|| et ||Q-J||. Suivre les relances des bons joueurs avec ces mains est un moyen facile de brûler votre solde.

Avec ces mains, vous devriez passer au lieu de suivre. Même si passer n’est pas très séduisant, cela vous empêchera de jouer des pots importants avec des mains dominées. Si vous vous laissez constamment aller à faire des erreurs, vous devriez vous attendre à subir d’énormes fluctuations de votre solde, la plupart du temps négatives. Vous devez simplement apprendre à passer les mains acceptables, mais pas excellentes, si vous voulez réussir au poker.

D’un autre côté, si vous pensez qu’un joueur qui relance avant le flop est un joueur particulièrement relâché ou qui supposera que vous devez avoir une main forte si vous êtes agressif, vous pouvez sur‑relancer avec des mains qui ne sont pas assez bonnes pour suivre, mais qui ont quand même du potentiel. Des mains comme ||10s-7s|| sont excellentes pour miser, car lorsque vous ne volez pas le pot avant le flop, ce qui se produira un bon nombre de fois, vous serez souvent capable de voler le pot avec une mise de continuation au flop ou d’avoir une main forte incroyablement déguisée lorsque les cartes du milieu sortiront.

Par exemple, quelqu’un relance et vous suivez en position avec ||10s-7s||. Si vous manquez le flop et vous trouvez devant une mise, vous devriez habituellement passer. Cependant, si vous sur‑relancez votre adversaire avant le flop, vous pourriez gagner le pot avant le flop sans résistance. Si votre adversaire suit et que le flop donne ||A-8-5|| ou ||K-9-5||, vous pouvez placer une mise de continuation et voler le pot après le check de votre adversaire.

Si vous faites une mise de continuation lorsque vous manquez, et que votre adversaire direct ne passe pas, il est logique d’assumer qu’il a floppé une main forte. Si vous obtenez un flop favorable, par exemple deux paires ou mieux, vous devriez miser le même montant. Grâce à cette stratégie, vos adversaires auront de la difficulté à vous lire, car vous jouez vos mains fortes et faibles de la même façon. Vous verrez que certains adversaires agressifs supposeront que les flops des cartes du milieu sont mauvais pour la sur‑relance avant le flop, ce qui pourrait les pousser à vous faire un check-raise sur ces types de tableaux – un beau cadeau lorsque vous avez ||10-7|| sur un flop de ||10-7-4|| ou ||9-8-6||.

Conclusion

En ajoutant de l’agressivité à votre stratégie, vous serez capable de voler les pots qui ne devraient pas vous revenir. Si vous arrivez à déterminer quand votre adversaire possède une main forte qu’il ne prévoit pas passer, vous accumulerez tranquillement une montagne de jetons.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil au prochain article, où vous apprendrez à décider combien miser dans les situations les plus courantes.

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2016 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.