Les mains de départ Omaha

Font Size
A A A

Ce serait vraiment bien si nous pouvions avoir une liste complète des mains Omaha par ordre de force. Malheureusement, ce n’est pas possible. Comme dans les autres variantes du poker, la force de notre main variera en fonction de la situation. Des facteurs tels que la grosseur des piles de chacun, notre position et le genre d’adversaires que nous affrontons influenceront le type de main de départ que nous favoriserons.

Sommes-nous donc complètement dans l’impossibilité de savoir quel type de mains Omaha est le meilleur? Pas du tout, nous pouvons utiliser une panoplie de principes pour nous aider à comprendre la force de notre main.

Les principes de choix de main : les 4 cartes font équipe

Le premier et le plus important principe pour le choix de main au PLO est que toutes nos 4 cartes fonctionnent ensemble pour former une main.

Toutefois, au Omaha, nous ne pouvons utiliser que deux de nos quatre cartes, n’est-ce pas? Pourquoi disons-nous alors que les quatre cartes doivent fonctionner ensemble?

Regardons cette main :

AsAdJsTd

Voici l’une des meilleures mains de départ au Omaha, si ce n’est de AsAdKsKd, qui est considérée comme la meilleure.

Vous remarquerez d’abord que cette main a exactement 2 cartes de chaque couleur. Au Omaha, on appelle cette main une deux à deux assorties (« double-suited »). Les cartes fermées deux à deux assorties sont toujours les meilleures.

Comparons maintenant notre AsAdJsTd à une main similaire : AsAdJsTs.

Pour un œil moins aguerri, AsAdJsTs peut sembler une meilleure main de départ parce qu’elle contient 3 piques au lieu de 2. Pouvez-vous voir pourquoi cette main est beaucoup moins forte que AsAdJsTd?

L’idée est que, avec une main comme AsAdJsTs, nous « bloquons » déjà certaines possibilités. Il est important de nous rappeler que nous ne pouvons utiliser que 2 de nos cartes fermées pour compléter notre main. Le joueur débutant au Omaha fera souvent l’erreur de croire avoir une couleur avec un flop de 6s7s2d et des cartes fermées comme AsAdJsTs, car il voit 5 piques.

Ce n’est pas le cas. Nous n’avons qu’une possibilité de couleur parce que nous ne pouvons utiliser que 2 de nos cartes fermées.

Le fait d’avoir un troisième pique en main signifie seulement qu’il reste moins de piques dans le paquet et, par conséquent, que nos chances de compléter notre couleur sont moins élevées.

Les cartes encombrantes (« danglers ») et les bloqueurs

Selon notre premier principe (les quatre cartes doivent aller ensemble), nous devrions déjà avoir en tête d’autres cartes fermées pré-flop non favorables.

Un terme utilisé fréquemment par les joueurs de PLO est le « dangler » (une carte qui est encombrante). Une carte encombrante est une carte basse qui n’est d’aucune aide à nos autres cartes fermées.

Imaginez que nous recevons :

AsKsJd6c

Pouvez-vous trouver la carte encombrante?

Les cartes AsKsJd fonctionnent relativement bien ensemble. Les deux piques peuvent nous permettre de faire une couleur et les A, K et J peuvent permettre une suite sur le flop ou une possibilité de suite. Le 6c, quant à lui, est totalement inutile. Il ne nous aide en aucun cas.

Les mains qui n’ont pas une forte cohésion, par exemple les mains avec une carte encombrante, devraient normalement s’en aller à la défausse avant le flop. Il y aurait une exception lorsque nous sommes en position tardive et que nous sentons que nous avons la chance de voler les blinds.

Même si 6c change une main potentiellement forte en une main médiocre, cela pourrait être pire. En vous basant sur ce qui a été dit précédemment, pouvez-vous trouver une façon de modifier une carte de cette main pour la rendre encore plus faible?

Bien joué si vous avez répondu : AsKsJd6s.

Encore une fois, ceci peut sembler une amélioration à première vue, mais ce n’est pas le cas. En gros, c’est la même main sauf que nous avons diminué nos chances de faire une couleur en post-flop, ces cartes fermées sont donc légèrement moins bonnes. Le 6s « bloque » une carte qui complèterait notre couleur. Nous pouvons appeler ceci un bloqueur défavorable.

Regardons un autre exemple qui nous montre comment un bloqueur peut affaiblir nos cartes fermées pré-flop : QsQcKsKc.

Voici une très belle main pré-flop où il n’y a pas de blocage. Nous pouvons espérer une suite, une couleur et de forts brelans. Pas mal.

Changeons une carte : QsQcQhKc.

Wow! Brelan de dames. Excellent, non? Non. Cette main est bonne pour la poubelle. Ce qu’il y a de bien dans le fait d’avoir QQxx est qu’il reste deux dames dans le paquet. Avec les cartes fermées ci-dessus, nous n’avons plus qu’une seule dame restante dans le paquet qui pourrait nous donner notre brelan. De plus, nous avons perdu une des chances de faire une couleur.

Si nous poussons le principe un peu plus loin, nous arrivons à la main qu’on peut considérer comme la plus faible au Omaha : 2s2h2c2d.

Carré. Ironique, non?

Parce que ce n’est évidemment pas un carré. C’est en fait une paire de deux et toutes les cartes qui pourraient améliorer la main sont bloquées. Nous n’avons aucune chance de faire un brelan. La plupart du temps, nous aurons une paire de deux à l’abattage.

Parfois, nous pourrions avoir deux paires ou même une main pleine, mais ce sera toujours une main très faible qui aura très peu de chances de remporter à l’abattage.

Les différences par rapport au Hold’em

Puisque beaucoup de joueurs qui jouent à des tables de Omaha ont commencé au No-limit Hold’em, cela vaut la peine de prendre du temps pour voir quelques-unes des différences importantes entre les deux jeux.

AAxx et KKxx ne sont pas toujours des « nuts » (meilleures mains possibles). Si nous venons du monde du Hold’em, nous sommes probablement prêts à miser gros avec KK et AA en pré-flop, peu importe la situation. Au Omaha, ceci peut se transformer en grossière erreur (en considérant que nous jouons pot-limit ou no-limit).

Premièrement, nous devons garder à l’esprit que AAxx et KKxx sont plus fréquents au Omaha puisque nous recevons 4 cartes au lieu de 2. Cela implique que de miser gros avec KKxx est presque toujours un peu risqué et que AAxx ne constituent pas toujours des nuts.

Un main comme AsAc9d4h est une main plutôt médiocre au Omaha. Remarquez à quel point il n’y a pas de cohésion entre les 4 cartes.

Une main comme celle que l’on a vue précédemment, AsAdJsTd, est de beaucoup supérieure.

Prudence avec les brelans. Habituellement, au Hold’em, une paire de 2 représente une main tout à fait jouable et nous sommes plutôt contents si nous en faisons un brelan. Dans la plupart de cas, nous sommes prêts à jouer le tout pour le tout avec des piles de 100 bb. Au Omaha, ceci serait une énorme erreur. Idéalement, nous ne voulons y aller à fond qu’avec des brelans élevés. Cela veut dire que des cartes 88xx+ représentent une bien meilleure opportunité d’aller à la chasse au brelan que des cartes 22xx qui ne pourront jamais mener à un brelan parmi les plus élevés.

Ce principe s’applique aussi à l’obtention de couleurs dominantes. Puisque tous les joueurs reçoivent 4 cartes, les mains sont souvent plus fortes. Quelque chose comme une 2e meilleure couleur peut être une bonne main au Hold’em, mais, au Omaha, nous nous retrouvons souvent sur une pente glissante et devrions éviter de miser gros en post-flop si c’est possible. Cet état d’esprit devrait nous guider dans notre sélection de mains pré-flop.

Une main comme Ts2dTd3s peut sembler très bonne puisqu’elle offre une double possibilité de couleur. Néanmoins, dans les faits, cela peut nous causer tout un tas de problèmes en post-flop puisque nous avons peu de chances d’avoir une couleur dominante.

Les montantes

Il existe un autre important type de main Omaha dont il faut faire mention : les montantes (4 cartes qui se suivent).

Les montantes sont un peu l’équivalent des connecteurs assortis du Hold’em. Elles n’ont habituellement pas la force brute des grosses cartes, mais elles ont un très bon potentiel et peuvent constituer un leurre.

Comme toutes les autres cartes fermées au Omaha, les montantes sont meilleures lorsqu’elles sont assorties deux à deux : Ts9d8s7d.

Les montantes nous donnent la possibilité d’avoir des wraps (tirages spéciaux) sur le flop. Au Omaha, le terme wraps est utilisé pour un tirage suite avec plusieurs possibilités. En prenant en compte du fait que nous avons 4 cartes, il est possible d’avoir jusqu’à 20 chances de frapper une carte gagnante.

Les montantes ne doivent pas nécessairement être consécutives. Leur force est en fonction de la position du « trou ».

Par exemple, Ts8d7s6d est un type de montante, mais il y a un trou entre les deux plus grosses cartes. Nous appelons cette main une « montante au 10, trou en haut ».

Les montantes avec un trou plus bas sont normalement considérés comme supérieures aux montantes avec un trou plus haut : Ts9d8s6d.

C’est pourquoi, cette « montante au 10, trou en bas » est considérée comme légèrement supérieure à la main précédente.

Des principes, pas des tableaux

Les principes, comme celui décrit dans cet article, devraient être en tête de nos considérations lorsque nous analysons nos cartes fermées en pré-flop. Un tableau des mains possible n’est pas réaliste puisqu’il existe 16 432 mains de départ possibles au PLO. Ceci en assumant que les couleurs ne comptent pas puisque les couleurs n’ont pas de différences de valeur. En incluant les couleurs dans le calcul, nous arrivons à 270 725 possibilités.

Par conséquent, plutôt que de mémoriser toutes ces possibilités, nous voulons prendre des décisions basées sur des principes au cas par cas. Et nous devrions toujours nous rappeler de la règle la plus importante pour le choix des mains pré-flop au Omaha : nos quatre cartes doivent fonctionner ensemble.

Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2017 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services au sein des états membres du marché unique européen (sauf pour les états dans lesquels nos services sont fournis dans le cadre d'une licence locale) sont gérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.