Les tenues vestimentaires gagnantes au poker

Auteur :
Font Size
A A A
Crédit photo : Fabfotos

Les vêtements ont comme objectif premier de cacher votre nudité. Et puis c’est le grand soir. Personne ne le connaît. Tout à coup, votre choix de tenue devient plus important que ce que vous avez mangé. Tout est question de style. Les vêtements deviennent symboliques. Les sexes-symboles deviennent des panneaux publicitaires vivants.

Et la psychologie entre en jeu.

Êtes-vous ce que vous portez?

Saviez-vous que lorsque vous portez un t-shirt de Superman, vous vous sentez plus fort?

Si vous croyez que c’est tiré par les cheveux, vous serez curieux d’apprendre que le journaliste et auteur américain A. J. Jacobs a déjà passé une année entière à vivre strictement selon les règles de la Bible, ne portant que des robes blanches et uniformes comme Jésus, parce qu’il se sentait ainsi « plus heureux, plus léger et plus pur ».

Y a-t-il des effets à porter un sarrau de médecin? Selon un article écrit en 2012 et paru dans le Journal of Experimental Social Psychology, il y en a. L’équipe de recherche a découvert que les participants avaient un niveau d’attention accru lorsqu’ils croyaient porter un sarrau de médecin plutôt qu’une simple chemise blanche de peintre en bâtiment.

Voici une autre étude sur le même sujet.

La chaîne hôtelière Holiday Inn Express a sondé ses clients et 90 % d’entre eux affirmaient qu’il est important de bien paraître au travail.

Et si le poker est votre métier?

Est-ce que votre choix de tenues vous fera gagner quelques big blinds de plus par heure?

Crédit photo : Fabfotos

Le style vestimentaire et la manière de jouer

Nous avons rassemblé dix des joueuses et des joueurs de poker les plus à la mode et nous leur avons demandé de nous révéler les pires et les meilleures tenues. Voici ce qui en est sorti.

Est-ce que ce que vous portez à une table de poker influence l’image que les autres ont de vous au point de changer leur jeu?

La plupart des panélistes (90 %) croient fermement que les vêtements que vous portez à une table de poker influencent la façon dont les autres jouent contre vous. Cependant, la plupart des pros insistent sur le fait que ce changement de comportement se voit surtout chez les joueurs amateurs et non dans des parties où il y a seulement des pros.

« Votre apparence à la table influence la façon dont vos adversaires jouent contre vous », dit Shannon Shorr, l’un des 10 anciens candidats au prix du joueur de la décennie du Global Poker Index. « Inconsciemment, nous faisons tous des suppositions sur les autres selon les informations limitées dont nous disposons, l’apparence joue donc ici un rôle majeur. »

Votre habillement a une telle influence sur la façon dont les autres vous perçoivent que certains pros utilisent la mode pour créer de la confusion chez leurs adversaires et ainsi paraître moins forts qu’ils ne le sont réellement.

« Je porte une tuque, un chandail confortable et des pantalons d’entraînement afin que les autres joueurs croient que je suis un "joueur en ligne" », di Jean-Marie Vandeborne. « Ils pensent alors que je bluffe plus qu’il en est vraiment. »

« Certains joueurs sont sournois et peuvent manipuler les perceptions des autres en s’habillant d’une certaine façon », dit Shorr.

Ben Wilinofsky, un ancien champion Main Event du European Poker Tour (EPT), est passé maître dans l’art du déguisement.

« Si je fais tout ce qui est en mon possible pour avoir l’air riche et con, ce ne sera vrai qu’à moitié dans les deux cas », dit Wilinofsky.

L’habillement peut néanmoins porter préjudice au joueur pro, surtout s’il est commandité.

« S’il y a une chose qui peut affecter le comportement des autres joueurs, c’est lorsqu’ils ne me connaissent pas, mais qu’ils voient mon écusson 888. Ils en déduisent que je suis un pro », indique le joueur MTT en ligne le plus accompli, Chris Moorman.

Considéreriez-vous porter un vêtement ou un accessoire tout simplement pour obtenir un certain avantage à la table? Si oui, lequel et pourquoi?

Les réponses à cette question sont moins tranchées que pour la première. En fait, 60 % des participants considèrent la possibilité de porter un vêtement ou un accessoire dans le but d’obtenir un certain avantage à la table.

Sean Jazayeri, membre du club des champions du World Poker Tour (WPT), croit que le fait de porter des lunettes fumées lui procure un certain avantage :

« Les lunettes fumées peuvent vous donner un avantage et je les porte dans les gros tournois pour pouvoir regarder les autres joueurs sans qu’ils ne s’en aperçoivent », dit Jazayeri.

Ben Wilinofsky, quant à lui, porte un foulard pour gagner un avantage.

« Je porte un foulard pour pouvoir parfois me couvrir la bouche », dit Wilinofsky. « Je ne suis pas des plus sociables, alors je me sens plus à l’aise lorsque je suis certain qu’on ne voit pas mon expression. »

Matas Cimbolas, membre du club des champions du WPT, croit que le fait de porter des chapeaux originaux encourage les gens à lui parler et cela les met plus à l’aise, ce qui est à son avantage.

« J’aime porter des chapeaux et les autres joueurs aiment m’en parler lors d’une partie », dit Cimbolas.

Shannon Shorr aime aussi l’idée de porter des chapeaux bizarres ou d’utiliser des protecteurs de cartes loufoques. Quant à elle, Natalie Hof, ambassadrice 888, raconte qu’elle ne s’habillerait pas trop chic, mais qu’elle croit que certaines femmes peuvent obtenir un certain avantage en choisissant les bons vêtements.

« Je ne le ferais pas, mais je crois que des vêtements sexy peuvent changer le comportement de certains joueurs face à une femme », confie Hof.

Crédit photo : Fabfotos

Accessoires et vêtements : les pires et les plus étranges

Avez-vous déjà constaté que certains vêtements ou certains accessoires ont nui à votre jeu?

Seulement 30 % des participants croient qu’un vêtement ou qu’un accessoire a pu nuire à leur jeu.

Natalie Hof n’aime pas porter des vêtements qui ne couvriraient pas son cou et Chris Moorman n’est pas un adepte des lunettes fumées.

« J’ai joué une fois avec des lunettes fumées, il y a longtemps. J’ai mal lu le tableau et je n’en ai plus jamais porté », raconte Moorman.

Qui est la personne la plus mal habillée que vous avez rencontrée au poker?

Jean-Marie Vandeborne croit qu’il y a égalité entre Phil Hellmuth et Davidi Kitai pour le prix du joueur de poker le plus mal habillé. Natalie Hof n’aime pas vraiment les goûts vestimentaires d’Elky, mais le trouve quand même sympa. Pour Ben Wilinofsky, il ne fait aucun doute qui a besoin de conseils mode de Dolce ou de Gabbana.

« Je crois que les choix vestimentaires sont une affaire personnelle et que le fait d’être jugé "mal habillé" n’importe pas vraiment si vous êtes heureux ainsi », dit Wilinofsky, en ajoutant que « celui qui est le plus mal habillé est sans aucun doute Dominik Nitsche ».

Néanmoins, aucune de nos vedettes n’a déjà vu de joueur porter un bébé.

« La chose la plus étrange que j’aie vue, c’était l’été dernier, à Las Vegas », raconte Matas Cimbolas. « Un gars jouait à des tournois avec un faux bébé collé contre lui dans un porte-bébé. »

Crédit photo : Fabfotos

Vêtements et accessoires à bannir

Quel morceau de vêtement ou quel accessoire voudriez-vous bannir du poker et pourquoi?

Les joueurs s’entendent pour dire que tout ce qui cache le cou ou les yeux devrait être banni. Seul un panéliste ne croit pas utile de bannir quelque chose.

Deux sujets en ressortent.

Sujet 1 : tout ce qui cache la tête ou le cou

Parmi les panélistes, 60 % souhaitent que les lunettes fumées soient bannies et 20 % sont contre les foulards et les capuchons. Ils croient que toute chose qui empêche de voir le haut du visage d’une personne enlève un aspect important du poker : lire son adversaire.

« Tout ce qui couvre le dessus de la tête n’est pas bon pour le jeu », affirme Ludovic Jonsen, un ancien gagnant du United Kingdom & Ireland Poker Tour (UKIPT).

« Je n’aime pas vraiment les lunettes fumées et les foulards, en fait, tout ce qui couvre le visage », dit Kenny Hallaert, un des neuf finalistes du WSOP et directeur de tournoi. « Je pense que le fait d’être capable de maîtriser ses émotions à une table de poker est une compétence qui ne devrait pas être cachée. »

L’ambassadeur 888 Chris Moorman et l’américain Shannon Shorr sont d’accord avec Hallaert.

« Les lunettes fumées gâchent la pureté du jeu », dit Moorman.

« Je bannirais les lunettes fumées pour ne pas avoir à subir ces moments où les joueurs les mettent ou les enlèvent de façon théâtrale en jouant leur main », dit Shorr.

Sujet 2 : tout ce qui réduit la sociabilité

Sean Jazayeri estime que les téléphones et les écouteurs devraient être bannis des tables afin d’augmenter la sociabilité. Pour John Eames aussi, cet ancien gagnant du Main Event du World Series of Poker Circuit (WSOPC), les écouteurs devraient être bannis pour favoriser les discussions afin de rendre le jeu plus détendu et amusant.

Crédit photo : Fabfotos

Le code vestimentaire à la table finale

Pensez-vous que les joueurs devraient faire plus d’efforts quant à leur tenue vestimentaire lorsqu’ils atteignent la table finale? Qu’est-ce qui motive votre réponse?

À 70 %, les participants pensent qu’il est important de bien s’habiller lorsqu’on s’assoit à la table finale, surtout pour attirer plus de joueurs amateurs dans le jeu. Toutefois, quelques-uns contestent.

« Les joueurs ne jouent pas pour l’industrie, ils jouent pour eux-mêmes », dit Jean-Marie Vandeborne. « La seule chose qui compte est d’être détendu et je ne crois pas qu’on devrait les pousser à soigner leur apparence. »

« Il fut une époque où j’aurais certainement dit que les joueurs devraient soigner leur apparence à la table finale », dit Shannon Shorr. « Aujourd’hui, je me dis que les joueurs peuvent s’habiller de la façon dont ils veulent être perçus et de la manière qui les rend heureux. Un des attraits du poker est que tout le monde peut y jouer et qu’il n’y a pas de code vestimentaire. »

Est-ce que les joueurs de poker sont vraiment superstitieux?

Avez-vous certaines superstitions liées à des vêtements ou à des accessoires?

Je crois que les joueurs de poker ne sont pas superstitieux.

Seulement trois joueurs admettent avoir des superstitions et, pour deux d’entre eux, c’est chose du passé. Ludovic Jonsen avait l’habitude de porter son chandail chanceux. Pour Natalie Hof, c’était une bague de sa mère. Ben Wilinofsky est le seul à continuer à porter son objet chanceux par superstition. Bien que je ne sois pas certain que ses adversaires soient très heureux de son choix.

« Je porte encore les mêmes sous-vêtements que lorsque j’ai gagné l’EPT Berlin », déclare Wilinofsky.

Et pour ce qui est de la politique et de la religion au poker?

Devrions-nous permettre des tenues à connotation politique ou religieuse aux tables de poker?

La question divise totalement les panélistes. Un point en ressort. Quelques-uns sont d’accord avec l’idée, à condition que rien ne soit offensant. Toutefois, pour la plupart, peu importe leur opinion là-dessus, il serait impossible pour les équipes de direction de tournoi de réglementer là-dessus, ce qui créerait un manque de cohérence selon les tours.

« Je crois fermement que tout vêtement ou accessoire à connotation religieuse ou politique peut offenser les autres et causer de graves problèmes entre des joueurs qui proviennent de partout dans le monde et qui ont des opinions, des religions et des idées bien différentes », affirme Matas Cimbolas. « Je pense que ceci doit être bien géré par les directeurs de tournoi. »

« Oui, on devrait permettre aux gens d’émettre leur opinion aux tables de poker au moyen de leurs vêtements », dit Shannon Shorr. « Encore une fois, l’un des attraits du poker est de ne pas avoir de patron qui nous dicte ce que nous pouvons porter ou pas. Vouloir réglementer ceci, c’est s’aventurer sur un terrain glissant. »

Kenny Hallaert est un directeur de tournoi et n’approuve pas l’idée.

« En tant qu’organisateur de tournoi, je ne le permettrais pas. La religion et la politique n’ont rien à voir avec le poker et, si les gens veulent émettre leur opinion sur ces sujets, ils devraient trouver d’autres moyens de le faire. »

Chris Moorman marque un excellent point :

« Les gens peuvent faire comme bon leur semble, mais ils doivent être prêts à en discuter, à répondre à des questions et à faire face à de possibles réactions négatives. »

Crédit photo : Fabfotos

La question des vêtements de marque et des commandites

Est-ce que vous porteriez des « vêtements de la marque d’une entreprise » à une table de poker?

Seul John Eames est réticent à porter des « vêtements de la marque d’une entreprise » à une table de poker.

« C’est comme si on était un pigeon », déclare-t-il.

Les autres panélistes sont tout à fait en désaccord avec cette attaque. En ressortent cependant certaines réserves, surtout au sujet de l’argent, mais quelques-uns s’entendent toutefois pour le port de ces pièces de vêtements pour autant que celles-ci aient du style et qu’ils puissent soutenir les idées du commanditaire.

« Je suis ouvert à porter n’importe quel morceau à la table à condition que ce soit lié à une marque que j’approuve ou en laquelle je crois », dit Shannon Shorr avant de continuer « ou si on me paye assez. »

Quelles pièces de vêtements ou quels accessoires rendent la lecture d’une personne plus difficile?

Encore une fois, les lunettes fumées, les foulards et les capuchons reviennent sur le tapis. Presque tous les panélistes s’entendent pour dire que ces trois accessoires font en sorte qu’il est difficile de bien lire un joueur.

Seul Ludovic Jonsen a un point de vue différent.

« Il me semble difficile de lire le jeu d’un joueur du genre gothique ou "mosher" », affirme Jonsen.

Il n’y aurait pas beaucoup de t-shirts de Superman ou de gens vêtus tout de blanc dans ce jeu.

Merci à Sean Jazayeri, Ludovic Jonsen, Jean-Marie Vandeborne, Ben Wilinofsky, Kenny Hallaert, John Eames, Matas Cimbolas, Natalie Hof, Shannon Shorr et Chris Moorman pour leur aide à cet article.

Crédit photo : Fabfotos
Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2017 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) et dans les états membres de l'association européenne de libre-échange sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.