Fernando Pons – Des miracles se produisent

Auteur :
Font Size
A A A
Fernando Pons WSOP 2016 Photo par : fabfotos
Il reste 50 joueurs dans le Main Event (WSOP) du 47th World Series of Poker lorsque le donneur distribue les cartes autour d'une des tables. Le premier joueur à regarder ses cartes sous le pistolet est Jan Suchanek. Il aime ce qu'il voit et il mise 275 000. L'action se couche autour vers Fernando Pons en position du milieu, et il fait un suivi. Puis Adam Krach surrelance à 1.1m à partir du bouton; Suchanek mise le tout pour 5.42m; Pons mise aussi le tout pour 6.445m, et Krach se couche.
Suchanek montre AsQc; Pons montre JsJd. C'est un flip. Si Suchanek ne trouve pas un as ou une reine, il se retrouve en 50ème place. Si Pons ne garde pas, il verra sa pile chuter à une des plus basses dans le tournoi. C.est la main décisive du tournoi pour les deux joueurs.
Pons ajuste son chapeau et attend que le donneur dépose le flop le plus critique de sa vie.
Flop : Ad9s3s
Suchanek hits son as.
Pons se sent battu. 
Il a seulement deux outs et deux autres cartes à venir. Il se peut qu'il n'ait pas à changer son vol après tout. Il se peut qu'il n'ait pas à demander plus de jours de congé à son patron. Le rêve est certainement perdu.
Les miracles ne se produisent pas pour des hommes comme Fernando Pons.
Turn : 3c
La colère est écrite sur le visage de Pons
Seulement la rivière peut le sauver maintenant, et il y a seulement deux cartes dans le paquet qui peuvent sauver son rêve.
River : Jc
Il a réussi!
Le paquet est venu à la rescousse de Pons. 
Peut-être que des miracles se produisent.
Photo par : fabfotos

Travailleur, Père, Époux et Joueur Amateur de Poker

Fernando Pons, 37 ans, vit à Palma de Majorque dans les Les Baléares en Espagne. C'est une des plus belles places au monde. Cet endroit à un côté artistique; un sentiment créatif qui attire les artisans de partout dans le monde.
C'est différent de toute l'agitation de Las Vegas
Pons a une épouse et une fille de quatre ans. Il est chargé de comptes pour un magasin au détail. Lorsqu'il n'est pas un père ou un époux, il aime jouer au poker, qu'il a appris en jouant chez lui avec ses amis simplement par plaisir.
Autant ces parties étaient amusantes, Pons a toujours aimé gagner. Il a été un gagnant toute sa vie. Il aimait gagner chaque main, chaque partie, et au fur et à mesure qu'il s'améliorait, il aimait gagner de l'argent.
Pons a toujours eu les deux pieds sur terre. Il a toujours été un travailleur, un père et un époux. Le Poker a toujours été seulement un hobby, mais ses amis et sa famille le supportait dans son passe-temps. Son épouse donnait continuellement à Pons la confiance de réussir en lui rappelant qu'il était un excellent joueur lorsque les cartes ne produisaient pas la magie dont il avait besoin. 
Ce soutien n'a jamais été aussi important qu'en 2012. Pons avait atteint un bas dans sa carrière de poker. C'était peut-être un hobby, mais soudainement, les sessions gagnantes avaient disparues ainsi que le plaisir de jouer. C'était pénible. Les pertes affectaient ses relations, son travail et peu après Fernando Pons a commencé à croire qu'il était nul au poker.
Puis le 30 sept 2012 Pons a fini deuxième après Carlos Ribas dans un événement buy-in de 660 $ au Gran Casino à Majorque. Le 14 858 $ lui a permis d'avoir à nouveau confiance en lui. Lorsqu'il est retourné à la maison, son épouse avait un regard rassurant qui voulait dire « Je te l'avais bien dit ».

Convertir 30 $ en 8 millions $

L'augmentation des fonds a permis à Pons d'ouvrir un compte de poker en ligne au 888.es, où il jouait des tournois multi-table en ligne une fois que sa fille était couchée. 
Puis un soir en mai 2016, Pons a participé à un Satellite de 30 $ pour un Satellite de 250 $ pour le WSOP Main Event. Pons n'a jamais pensé qu'il le gagnerait. C'était juste une de plusieurs tables qu'il a joué ce soir là. 
Il s'est qualifié. 
Il est allé travaillé.
demandait si les miracles existaient.
Le Satellite final a eu lieu le 22 mai. Il y avait 43 participants. Pons s'est collé sur son épouse sur le divan et a commencé à ouvrir quelques tables sur son portable. Son épouse avait une main sur son genou et l'autre sur la commande à distance en regardant la TV. Leur fille était endormie à l'étage et n'était absolument pas consciente que sa vie était pour changer irrévocablement. 
C'était la routine de Pons - la même routine que des centaines de milliers de joueurs de poker amateurs dans le monde avaient tous les soirs. Mais cette fois-ci c'était différent. Le chargé de comptes a gagné. Il était en route pour Las Vegas pour compétitionner dans le Buy-in Main Event de 10 000 $. C'était le plus grand tournoi dans le monde. Pons n'avait jamais visité Las Vegas, encore moins joué dans un événement WSOP. 
C'est dans ces moments que la plupart des joueurs amateurs voudraient avoir le 10K $ en argent comptant au lieu - pas Pons. Jouer dans le WSOP Main Event était un rêve.
Il devait savoir si des miracles pouvaient se produire.
Photo par : fabfotos

Quelle pression?

Une des bonnes choses au sujet de se qualifier pour un événement de 10 000 $ pour 30 $ est que vous ne sentez aucune pression. Pons croyait que c'était un facteur critique de succès pour lui lorsqu'il s'est assis et a commencé à savourer ce grand tournoi de poker. Il n'avait rien à perdre. L'espagnol avait l'état d'esprit parfait.
Son but était d'avoir du plaisir, de jouer chaque main de façon aussi optimale que possible, et de créer des souvenirs qu'il n'oublierait jamais. Et il pensait à son épouse et à sa fille à la maison. Lorsqu'il a regardé l'audience il souhaitait qu'elles soient là, à l'encourager, ses plus grands supporteurs dans un des moments les plus significatifs de sa vie.

WSOP Main Event : Jour 1 à 6

Pons a joué Jour 1C avec 4 239 autres joueurs le plus grand nombre de joueurs dans les 47 ans de l'événement. 3 252 joueurs sont passé au Jour 2C, et Pons était bien positionné en finissant la journée avec 118 900 jetons. Seulement 280 joueurs avaient amassé plus que lui. 
Le WSOP Main Event est un des tournois les plus difficiles au monde. Pour atteindre le Neuf Novembre il faut participer à sept jours ardus de compétition qui sont difficiles autant mentalement que physiquement. La chance doit aussi être de votre côté. Il y a peu de joueurs qui naviguent à travers sans être à tapis en chemin.
Alors lorsque Pons s'est rendu au Jour 3 avec 279 600 jetons, il ne s'emportait pas. Il ne pensait pas gagner. Il passait à travers chaque journée sur l'adrénaline seulement. Incapable de dormir à cause du décalage horaire avec aucun répit entre. 
L'objectif avait changé. 
Pons voulait désespérément avoir l'argent. 
Il s'était qualifié pour 30 $. 
15 000 $ était un profit pur. 
C'était une journée difficile pour Pons. 798 joueurs sont restés, et il a fini 684ème avec 137 000 jetons. Il avait moins de jetons qu'au début de la journée, mais il avait 16 000 $ de garanti. Et, il s'était rendu au Jour 4. Ses appels téléphoniques à son épouse ont commencé à être plus confiants. Il a commencé à penser à Chris Moneymaker, l'homme qui a changé le portrait du poker pour toujours avec sa victoire au WSOP Main Event après s'être qualifié pour 30 $. Il pensait aussi à Carlos Mortensen, le joueur espagnol le plus réputé et un gagnant du WSOP Main Event. 
On se calme.
Il n'y a rien à perdre.
Tu es déjà un gagnant.
Prend un jour à la fois.
Le Jour 4 a été difficile. Pons était fatigué. Parfois il croyait qu'il n'y avait pas de fin. Il voulait juste dormir. Sa pile continuait de chuter, mais son espoir n'a jamais flanché. Il était à court de jetons presque toute la journée, et il aurait abandonné la compétition si sa tentative de héros pour tous ses jetons n'avait pas réussi. Son énergie baissait peut-être, mais pas son esprit de poker.
251 joueurs restaient à la fin de la journée. Pons s'est levé et a regardé autour. Il a vu la tête chauve de son ami Massa Paolo souriant comme une lueur d'espoir dans l'audience avec un pouce dans les airs signifiant son admiration. Mike Gorodinsky empochait des jetons en dessous de ce qu'il avait eu comme Joueur de l'année WSOPen 2015, Daniel Colman parlait sur son cellulaire, et Johnny Chan a accroché son bras en passant concentré dans une conversation avec un ami. 
Qu'est-ce qui se passait?
Il avait maintenant 36 000 $ de garanti, le même montant d'argent que Pons aurait gagné s'il avait battu Carlos Ribas dans le Spanish National Championships, un temps où il croyait qu'il était nul au poker. C'était irréel. Il avait 1,58m en jetons. Plus tard il lirait les mises à jour en direct et verrait qu'il était en 81ème place, et personne ne parlait de lui. C'était la place idéale. 
Le Jour 5 le nombre de joueurs est passé à 80. 
C'était une excellente journée pour Pons. 
Il a empoché 7,9m de jetons, ce qui lui a mérité d'être dans les Top 10. Si le tournoi s'était terminé aujourd'hui, il aurait gagné 650 000 $. Mais le tournoi ne s'arrêtait pas aujourd'hui. Il restait encore deux jours. L'argent qui changerait sa vie était à sa portée.
Sa tête bourdonnait. 
Et si?
Est-ce possible?
Chaque jour il se réveillait, sortait et allait s'acheter de nouveaux vêtements. Il avait apporté des vêtements seulement pour cinq jours. Il allait de voir changer son vol. Il allait devoir appeler son patron et lui demander d'autres jours de congé.
« Pourquoi, qu'est-ce que tu fais? »
Comment expliquer à son patron que vous êtes occupé à essayer de gagner 8m $ en jouant au poker à l'autre bout du monde? 
Est-ce qu'il retournerait un jour?
Jour 6 et l'incroyable se produit. 
Pons se retrouve à tapis avec une paire de neuf faisant face à une paire d'as. C'est un autre de ces moments que vous espérez ne jamais arriver, mais vous savez secrètement que ça va arriver. C'est un moment où même les athées prient. C'est le moment où nous croyons tous aux Dieux du Poker. 
Pons trouve son neuf. 
Il double.
Il mène le WSOP Main Event avec les 46 joueurs qui restent. Si le tournoi se terminait maintenant, il serait le Champion du Monde. Il aurait 8m $. Sa vie changerait pour toujours. Sa fille pourrait avoir tout ce qu'elle veut. Lui et son épouse auraient la liberté de poursuivre leurs rêves.
C'était rien de moins qu'un miracle.
Photo par : fabfotos
Puis il gagne le flip JJ v le flip AQ contre Jan Suchanek avec les deux outers sur la rivière. Ça y est. Pons pouvait sentir la montée du momentum qui l'emportait à travers chaque main. Il était épuisé. Il fonctionnait sur ses réserves. Mais il avait de l'espoir; il avait son rêve, et ses doigts et ses orteils étaient croisés. 
Seulement 27 joueurs se sont rendus au jour final de l'été. 
Fernando Pons était en septième place avec plus de 17m $ en jetons, et le temps était venu d'y aller encore plus. Pons, le nul du poker, courrait vers la ligne d'arrivée avec certains des meilleurs joueurs au monde qui courraient à côté de lui.
Tom Marchese.
Griffin Benger.
Cliff Josephy.
James Obst.
Jared Bleznick.
Antoine Saout.
Comment pourrait-il battre ces gars?
Quand cela se terminerait-il?
Il était assuré de 269 430 $. Si ça s'arrêtait maintenant il aurait surpassé ses meilleures attentes. Il ne devrait pas continuer. Il n'est pas supposé être ici, mais Pons se sentait complètement chez lui. Quelqu'un avait allumé l'interrupteur de pression. Ce qui avait débuté comme une aventure où peu importe ce qui arrivera, était devenu une obsession de se rendre au Neuf Novembre. 
C'était sa première visite à Las Vegas. 
Il n'avait vu que l'intérieur du Rio.
Il souhaitait désespérément une raison de revenir.

WSOP Main Event : Jour 7

Le Jour 7 du WSOP Main Event était une journée qui se classerait très haut comme le jour de son mariage et la naissance de sa fille. À ce moment son vol était changé, plus de vêtements avaient été achetés, et son patron avait gentiment étendu sa période d'absence.
27 joueurs étaient présents pour le 8m $ et le titre de Champion du Monde. Ce serait la plus merveilleuse histoire Rocky depuis Moneymaker. Il a appelé son épouse. Elle lui a rappelé qu'en 2012 alors qu'il pensait qu'il était nul au poker elle lui avait dit qu'un jour il allait gagner gros. Derrière chaque grand homme il y a une femme encore plus grande. Pons savait qu'il ne serait pas ici aujourd'hui si ce n'était que du soutien déterminé de la personne qu'il aimait plus que toute autre au monde. Il allait le faire pour elle.
Photo par : fabfotos

Le jeu final

Il a commencé avec 86bb. 
Son plan était de jouer constant, jouer chaque main comme elle arrivait, et demeurer aussi posé qu'il le pouvait. 
Il avait beaucoup de jetons.
Il espérait qu'ils durent. 
Tellement de joueurs se mettaient à travers du chemin de l'espagnol. Pons ne connaissait pas la majorité d'entre eux, et c'était une bonne chose. S'il avait su comment Matthew Moss ou Antoine Saout étaient bons, ça aurait pu nuire à son jeu.
Il commence bien, en gagnant trois mains de suite. Il gagne les blinds et les antes avec une ouverture du cutoff. Il relance à partir du hijack, reçoit un caller sous la forme de Thomas Miller sur le bouton, et le prend avec un c-bet. Puis Michael Ruane ouvre à partir de la première position, et Pons suit en position du milieu. Le flop est Ad9c3s; Ruane mise 575k et Pons suit. Le tour est le 7c et les deux joueurs checkent. La rivière est le Qs; Ruane checke, Pons mise 900k et gagne le pot pour passe par-dessus 100bb.
Ensuite, il affronte un des compétiteurs le plus fort James Obst. L'australien ouvre le bouton, Pons 3bet à 1,3m à partir du big blind, et Obst suit. Le flop est 9h8h2h; Pons mise 1,225m et Obst suit. Le tour est Jd; Pons check, Obst mise 1,8m, et Pons check-relance à 9m et prend le pot.
Pons n'aurait pu souhaiter un meilleur départ.
Il se sentait confortable. 
Il était dans la zone.
Antoine Saout est éliminé en 25ème place.
Puis il perd un gros pot contre Mike Shin. Sa confiance en prend un coup, mais il ne montre pas qu'il est blessé. Mike Shin ouvre l'action de la position du milieu, Qui Nguyen suit dans le cutoff, et Fernando Pons suit sur le bouton. Le flop est Qh5c2c; Shin mise 750k; Nguyen se couche et Pons suit. Le tour est le Th; Shin checke et Pons checke. La rivière est le Qd; Shin mise 1,55m et Pons suit. Shin montre AhQs et Pons est forcé de coucher sa reine parce qu'il est out-kicked. C'est un revers, mais il a encore 79bb. 
Valentin Vornicu est éliminé en 23ème place.
Pons ouvre à 700k en position du milieu; Hakim 3bets à 1,5m en position et Pons suit. Le tour est AcAh8h et les deux joueurs checkent. Le tour est le 5d; Pons mise 1,5m et Hakim suit. La rivière est le Jh; Pons mise 5,125m, Hakim y va le tout pour le tout pour 6,275m et Pons suit. Hakim montre AsTs, mais Pons le bât avec KhQh pour la flush et a 87bb.
Il affronte Mike Shin pour la deuxième fois. 
Il réussit bien mieux que la première fois.
Pons ouvre de la position du milieu et Shin suit sur le bouton. Le flop est Ks8c6h, Pons checke, et Shin checke aussi. Le 8h heurte la quatrième rue, Pons mise 700k et Shin suit. Le Jc heurte la rivière; Pons mise 1,2m et Shin suit. Pons montre AsKh pour deux paires et Shin se couche. Pons a maintenant 96bb
Matthew Moss est éliminé en 21ème place
Pons regarde autour. Paolo l'encourage à partir de l'audience. C'est bien de savoir que quelqu'un est de votre côté lorsque vous êtes au beau milieu d'une bataille. Il ne reste que deux tables - seulement deux. Pons a peine à le croire. Griffin Benger prend un siège à sa droite. Sa pile a baissé à 39bb. Il ne veut pas qu'elle baisse encore plus. Il a l'intention d'éviter le all-in et le call. 
Griffin Benger élimine Will Kassouf en 17ème place.
Kenny Hallaert élimine Jared Bleznick en 16ème place.
Tom Marchese tombe en 14ème place
James Obst sort en 13ème place
Et Pons est incapable de gagner une main.
Il relance et se couche à 3bets. Il 3bets et se couche à 4bets. Et sa pile diminue de plus en plus. Son coeur bat un peu plus vite. Il sue. Il fait chaud ici. 
Mike Shin est sorti en 12ème Place.
Pons se raccroche.
Les jetons saignent.
John Cynn est sorti en 11ème place.
Il a fait la table finale non officielle. Il ne peut pas le croire. Paolo ne peut pas le croire. Il est garanti 650 000 $, et il s'est qualifié avec 30 $.
Il est nerveux.
Il prend trois respirations profondes, les respirations les plus profondes de toute sa vie. Il reste dix personnes. Une autre quittera, et le reste deviendra le Neuf Novembre. Les vies vont changer. Et il y a une paie de 350 000 $. Quelqu'un sera sérieusement blessé
Pons compte ses jetons. Il a 18bb. Jerry Wong a 22bb, et Joshua Weiss a 7bb. 
L'action est très lente.
Jack Effel les fait jouer main pour main et enlève le droit d'appeler l'horloge à cause de la vitesse du jeu. 
Pons chute à 17bb, 16bb, 15bb.
Il ne cesse de regarder Weiss.
Fait un move.
Fait un move.
Kenny Hallaert ouvre le bouton, le small blind se couche. Weiss est dans le big blind avec 3bb. 
Allez all-in, s'il-vous-plait, allez all-in.
Weiss se couche.
Pons chute à 14bb, 13bb, 12bb. 
Il sait que son seul move est d'aller all-in ou se coucher. Il ne veut pas prendre la décision. Il voudrait aller prendre une grande marche, revenir et voir si quelqu'un est sorti. Soudainement, ce n'est pas pour le 8m $. Ce n'est pas pour son épouse soit fière. 
C'est pour se rendre au Neuf Novembre. 
C'est pour rester en vie.
Mais le temps passe.
S'il-vous-plait ne me donnez pas une main.
L'action se tourne vers Weiss en début de position, et il y va all-in. Le coeur de Pons s'arrête. Ça recommence.Michael Ruane et Gordon Vayo appellent les blinds. Le coeur de Pons bât si fort qu'il met sa main sur sa poitrine pour empêcher ses côtes de briser.
Toute la table, sauf Weiss, sait ce qui devrait se passer ensuite. Et voilà. Ruane et Vayo checkent l'action jusqu'à la rivière. Weiss montre Ad8c pour un as.
Oh non, ça pourrait être bon, l'as pourrait être bon.
Vayo montre Qh7s pour une paire de 7.
C'est fini.
Personne ne remarque que Ruane a gagné la main avec deux paires. Personne ne s'en préoccupe. Il y a un moment où une poignée de main réconfortante est donnée à Weiss, puis tout le monde explose. 
Pons regarde Paolo, et il lui fait les pouces dans les airs.
Il tremble. 
Il ne peut pas le croire.
Il s'est rendu au Neuf Novembre.
Il commencera avec 12bb et la plus petite pile dans la salle. Il a 1m $ de garanti. Il pourrait gagner 8m $. Mais ce pourrait aussi être le voyage le plus court de sa vie à Las Vegas. Mais c'est ce que tout le monde croyait la première fois qu'il est venu ici il y a sept jours. 
Tout le monde sauf Pons.
Tout le monde sauf Paolo.
Tout le monde sauf son épouse.
Et lorsque Pons a remercié son patron de lui avoir accordé du temps supplémentaire, il se sentait un peu bizarre de demander plus de temps en novembre. 
« C'est pourquoi cette fois-ci? » a demandé son patron.
« Je retourne à Las Vegas pour voir si des miracles se produisent vraiment » répondit Pons. 
Photo par : fabfotos
Avez-vous trouvé cela intéressant?    

Merci de nous aider à améliorer

     

Copyright 2002 - 2016 Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited., une filiale appartenant entièrement à 888 Holdings plc.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est une entreprise constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
888 Holdings plc est coté à la bourse de Londres.
Cassava Enterprises (Gibraltar) Limited est licencié et réglementé pour offrir des services de jeu en ligne sous l'égide des lois de Gibraltar (licences de jeu à distance numéros 022 et 039) et, de fait, n'effectue aucune déclaration au sujet de la légalité de tels services au sein d'autres juridictions.
Nos services au Royaume-Uni sont opérés par 888 UK Limited, une entreprise constituée à Gibraltar, qui est sous licence et réglementée par la Great Britain Gambling Commission.
Nos services dans les états de l'Union Européenne (sauf pour les états pour lesquels nos services sont fournis conformément à une licence locale) sont opérés par Virtual Digital Services Limited, une société constituée à Gibraltar, qui fait partie de l'Union Européenne.
La société Virtual Digital Services Limited fonctionne sous l'égide d'une licence de jeu, fournie sous le régime des lois de Gibraltar.
Nos produits de pari sont gérés en Irlande par 888 Ireland Limited, une société constituée à Gibraltar, qui est sous licence avec et réglementée par les Revenue Commissioners d'Irlande.
Notre adresse : 601-701 Europort, Gibraltar.
Nous encourageons le jeu responsable et soutenons GamCare.